Challenge the Room

La montée en puissance de Challenge the Room

Ouvert il y a moins d’un an, le premier et unique live escape game de Grenoble n’en finit plus de grandir. Ouverture de franchise, inauguration prochaine d’une seconde salle, chiffre d’affaires en hausse, masse salariale en pleine croissance, Challenge the Room aligne les bons résultats. Daniel Moindrot et Vincent Baÿ nous expliquent comment l’accompagnement de FX Com’Unik dans leur communication les a aidé à relever le défi posé par une entreprise en pleine création. Regards croisés des deux dirigeants.

Par quel biais avez-vous connu FX Com’Unik ?
Une recommandation : le commercial de Captive Magazine il nous semble, de mémoire…

Vous possédiez déjà de nombreux supports de communication. Comment FX Com’Unik  vous a accompagnés ?
Notre première volonté était de modifier notre identité visuelle. Le chef de projet chez FX Com’Unik a bien analysé nos précédents supports pour améliorer ce qui n’allait pas et nous proposer de très bonnes idées. Depuis, l’agence a réalisé notre plan de communication, notre nouveau site Internet avec un module de réservation sur mesure, nos différentes plaquettes, tant au niveau de la mise en page que des contenus, les flyers de diverses opérations de street marketing et, plus récemment, nos cartes de visite. Le studio graphique a également en charge la création de l’habillage de la vitrine de notre seconde salle.
Rendez-vous sur notre portfolio pour découvrir les supports de communication réalisés par FX Com’Unik pour Challenge the Room.

De nombreux défis vous attendent en 2016. Pouvez-vous nous en dévoiler quelques-uns ?
Nous souhaitons développer la franchise Challenge The Room dans le monde entier !  Non plus sérieusement, en Rhône-Alpes pour commencer. Donc beaucoup de défis et de travail en perspective.

Si vous partagiez une des valeurs de l’agence (proximité, respect, partage, implication), laquelle choisiriez-vous ?
Le partage, bien sûr ! Nous souhaitons faire partager notre passion du live escape game avec le monde entier !

BIO EXPRESS

Quel est votre parcours universitaire/professionnel ?
Daniel : Dès que j’ai obtenu mon diplôme de technicien supérieur en électronique, j’ai sauté à pieds joints dans le monde du travail, et j’ai travaillé, travaillé, travaillé jusqu’à vouloir quitter mon confort de salarié pépère et j’ai eu l’idée de créer ma boîte.
Vincent : J’ai obtenu un Master 2 en stratégies économiques du sport et du tourisme à Grenoble. Plusieurs années d’expériences en tant que gestionnaire de marchés dans une grande entreprise du BTP ont renforcé mes compétences tant utiles à la gestion d’une entreprise.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous engager dans cette aventure ?
Daniel : J’adore les énigmes, les casse-têtes et les jeux vidéo d’escape room. Lorsque j’ai découvert le concept en surfant sur Internet, j’ai réalisé que mon avenir serait dans ce domaine.
Vincent : Cette idée m’est apparue naturellement lors de mon séjour en Hongrie en 2012, où j’y ai découvert le concept. Après avoir testé plusieurs salles là-bas, l’idée de lier mes études à mon souhait d’être entrepreneur et à une nouvelle passion n’a pas longue à se concrétiser.

Dans 5 ans, vous serez où ?
Daniel : Si je ne reste pas coincé dans une room, j’espère être dans un bureau à devoir gérer une multitude de franchisés Challenge the Room.
Vincent : Tout comme Daniel !